Comment gagner un tournoi ?

Posté par bourpif le 1 mars 2017

Bonjour à tous,

Aujourd’hui un petit article pour vous donner la recette du succès en tournoi. Il m’aura fallu 4 années et l’aide précieuse de Justicium avant de pouvoir trouver tous les ingrédients qui permettent de remporter un tournoi par la plus belle des façons : 5-0-0.

Saisissez un calepin, votre plus beau stylo, et prenez notes, ça commence tout de suite :

 

1 – Le bon tournoi

Évidemment, il y a des tournois plus faciles à gagner que d’autres (Présence en masse de powergamers ? Tournoi sur une journée ? Format avantageux ?). Le Bowl des Korrigans présente l’avantage de ne pas pouvoir jouer contre les membres de sa propre ligue. Il est toujours intéressant de pouvoir éviter d’affronter les Karaak, Gros Nain (oui il est vivant) et autres powergamers. On évite ainsi des matchs longs pour certains, pénibles pour d’autres – et parfois les deux. Lors de ce weekend, j’ai ainsi pu éviter de jouer Monsieur le sélectionneur de l’équipe de France, SamDuLac et GuiGui le détartreur. Le bon tournoi est également un tournoi ou on s’y sent bien : bonne bouffe, bonne ambiance, confort de jeu, … !

 

Comment gagner un tournoi ? dans Tournois IMG_5869

Évitez les powergamers

2 – Le bon roster pour le bon format ?

Hé oui, on va encore parler ici d’optimisation, de powergaming, ou tout simplement de la Turone, mais choisir un roster en fonction du format semble essentiel pour viser la victoire. Le Bowl des Korrigans propose un format avec :

- 6 compétences attribuables (dont l’une peut être une double),
- un des joueurs peut cumuler 2 compétences,
- les joueurs en limitation 0-1 ou 0-2 ne peuvent ni recevoir la compétence double, ni cumuler 2 compétences.

Dans une optique d’équipe de France sur le roster Morts-Vivants, je me suis dit qu’il serait intéressant de partir sur un format euro pour voir ce que cela peut donner. Tant pis pour les Nains du Chaos griffes-châtaignes, les Elfes Noirs tacle-châtaigne ou garde-esquive, j’étais décidé :

2 Momies – Garde*2
2 Revenants – Garde et Tacle
4 Goules – Blocage et Lutte
4 Zombies
3 Relances
3 Popularité

Le roster n’était donc pas le plus optimisé pour ce tournoi mais il est déjà tellement fort sur le papier ! Merci à Justicium pour son soutien et ses conseils !

 

Full_Size_Render bourpif dans Tournois

Un soutien au poil …

3 – Les bons dés ?

J’avais pour habitude de choisir un peu au hasard mes dés pour me secouer le gobelet… sans succès. Cette fois-ci, après l’annonce d’un  » Colonel Castor – Bourpif  » en ronde 1, j’ai naturellement saisi ma paire de dés 6 du Breizh Bowl pour affronter le créateur des podcasts sur l’équipe de France (en binôme avec Tosty). Après une victoire sur le plus petit des scores, j’ai décidé de conserver ces mêmes dés pour l’ensemble de mon tournoi … je tiens donc à remercier les organisateurs du Breizh Bowl qui ont contribué à ma victoire !

 

4 – Adieu la combo  » survêt-crocs  » ?

Depuis plusieurs années, je prône le port du survêtement et crocs en tournoi, alliant ainsi confort et charisme. J’ai toujours eu cette tenue en tournoi et c’est presque devenu un rituel pour moi de porter cet ensemble. Cependant je n’ai pas réussi à mettre la main sur le précieux jogging avant de partir, j’ai donc du m’habiller de façon plus classique. Sur le trajet je me suis dis que la dernière fois que je n’ai pas porté  » la combo  » en tournoi, c’était à l’Aplocalypse Bowl … et vous connaissez la suite ! Je suis donc confiant pour les échéances à venir.

IMG_5821

Évitez à tout prix le survêt …

5 – Partir le vendredi soir ou le samedi matin ?

Encore une fois, pour une question de praticité, j’aime partir le vendredi soir pour profiter d’une soirée entre potes et pouvoir être sur place dés le samedi. Le co-voiturage tourangeau à décidé cette année de partir le Samedi matin, une grande première pour moi. Après réflexion, ce choix présente plusieurs avantages :

- Se lever plus tôt donc arriver avec un cerveau totalement réveillé pour le tournoi
- Eviter de se prendre une mine la veille ( sauf pour guillaume roux )
- Avoir une nuit confortable et un temps de sommeil conséquent

 

6 – Ajouter à cela un peu de chatte ?

Après tout, Blood Bowl n’est  » qu’un jeu de dés « . Je ne vous cache pas que de ce coté là, je n’ai pas eu de déchatte du weekend. Quelques turnovers par ci par là, mais sans conséquences. Ajouter à cela le fait que mes adversaires n’ont pas eu spécialement de chatte dans les moments importants, ça donne un sérieux avantage et le sentiment d’être  » intouchable  » comme une gamine de 8 ans. Il est clair que cela a joué énormément sur mon résultat final, et je tient à remercier tous mes adversaires pour leur  » non-chatte  » contre moi.

 

Si je devais donc résumer la recette du succès :

 

Victoire = (Bon tournoi + Bon roster) + (Bons dés * chatte) / (Jean – départ le samedi matin)²

 

C’est tout pour moi, c’était Bourpif.

 

podium10

 

 

Publié dans Tournois | 6 Commentaires »

Le Top/Flop du début de la saison

Posté par metallurg le 6 décembre 2016

Hello les gens,

les 4 premières journées étant passées, voici venu le temps de tirer les premières conclusions :

Vert

Au top, nous avons 7 des 8 équipes pressenties pour aller en PO, donc pas trop de surprises de ce côté la.

- Les Coliques Frénétiques  Logo Coliques  sont en tête du classement, et le tirage des j5/6 offrent à RedDawn les Phoenix Skulls du coach Rookie Nocom et les Gobelins des Portugobs. En principe le vieux flibustier de la Turone devrait encore être en tête à la fin de l’année.

- La bonne surprise vient pour l’instant des Khorne’s Gladiators Logo Gladiators du coach Kadu-C. Victime d’une table-rase en j1 et de quelques blessures lourdes sur des positionnels, le doc a bien redressé la situation, et semble prendre un rythme de croisière.

Relativisons quand même le succès de ces deux franchises, le tiers de la saison n’est pas encore passé.

- Côté Rookie, les Goats To Hell  Logo Goats to Hell et les Nurgle Surge Logo Surge, s’ils sont derrière, pour l’instant ils ne sont pas largués dans la course aux PO. Allez les minots, on s’accroche !

 

fleche_rouge

 

Côté flops, la aussi c’est un peu prématuré de juger, si ce n’est que les Sombres Héros Logo Sombres Heros du coach Mickey ne sont pas à leur place. A leur décharge, ils ont joué les deux équipes citées plus haut, ainsi que les NdC des Melons d’Or et les MV des Phoenix Skulls, du lourd donc. Bilan, 2 nuls et une avant dernière place au classement général. Les craintes viennent plus des prochains matchs, à savoir celui les opposant aux Dire Wolves du coach Skrag, qui semble très à l’aise avec ce roster pour raser ses adversaires. Il faudra aussi affronter les Nains des Bugman’s & Co. Le perdant de cette confrontation pourrait bien être le dernier du classement à l’issue de la période en cours.

- Pour la route, on est un peu déçu du classement des Reverse Chaos Logo Reverse Chaos, du coach Sam du Lac, tant on est habitué à le voir écraser toute concurrence. Classé 5ème, on le voyait plus haut, mais à sa décharge, il a du affronter des rosters bien dotés en début de ligue (Nains, Ndc, MV…). or c’est bien connu, le roster Chaos est un moteur diesel, le temps de chauffer…

 

star_PNG1580

- Le Star-Player de la période : Mustapha Lus des Fanatic Fisters Logo FF.

Ce blitzer Elfe Noir en est à sa 4ème saison ! Il a d’abord effectué 2 saisons en tant que TQ, puis la saison dernière le coach GuiGui l’a repositionné au poste de Blitzer. Bien vu, cette saison en 4 journées il a déjà dépassé son record d’XP. On entendra parler de lui, c’est sûr !

 

Bonnet-d--ane

- Le bonnet d’âne va aux Khorne’n'roll Logo Khorne N roll du coach Maha : c’est la seule équipe dont on ne connait pas le nom des joueurs.

Je sais bien qu’on est la pour jouer, mais un peu de fluff, quelques noms de stars, c’est bien. La, il y a un Homme-Bête mutant à 16xp, blocage et 4 d’AG dont on ne connait pas le nom, c’est dommage…

 

Voilà, c’est tout pour cette période, au plaisir de lire vos commentaires :)

Publié dans Background, Ligue | 5 Commentaires »

Le Dragon Bowl en juge de paix du Championnat de France

Posté par olivierdulac le 15 novembre 2016

Après le statut quasi quo qui a suivi à l’Ambowl, voici où en sont les différents protagonistes :

ClementO mène de moins d’un point devant Harti, la lutte entre ces deux redoutables compétiteurs s’annonce brûlante !

En embuscade et dans la même équipe que le leader du championnat, Darkstorm est prêt à tirer profit de la moindre erreur devant car en cas de victoire et de très légère contre-performance des deux autres membres du podium provisoire , il coifferait tout le monde au poteau!

MAIS ATTENTION!

ATTENTION!

ATTENTION!

Selon un fin mathématicien, si ClementO sort du top 8, que Harti ne fait pas mieux que 5eme et que le dauphin du tournoi n’est pas Darkstorm, en cas de victoire (vraisemblablement 5 victoires et pas mal de bonus sur le week-end), Olivier du lac est champion de France!

Bref, RDV au Dragon Bowl pour un dénouement tragique avec sa dose de calculs, coups fourrés et actions héroïques !

Publié dans Tournois | 2 Commentaires »

Saison 2016/17 : le guide de la saison

Posté par metallurg le 3 novembre 2016

Salut les coachs !

Vous l’attendiez, revoilà donc le guide de la saison 2016/17 :

Petit rappel sur le format de la saison régulière, à savoir qu’avec 17 équipes engagées, les rencontres sont plafonnées à 14 journées, histoire d’éviter de jouer la finale en Août…. (on nous aurait menti ?).

Sur les équipes engagées, il n’y a que 2 rosters légers engagés : la tendance s’annonce à la castagne ! Adeptes du beau jeu s’abstenir. A noter aussi l’absence de coachs de poids, tels Maram, Karaak, Gros Nain et Bourpif, ainsi qu’un mi-temps pour les coachs GuiGui et Justicium (Gueux & Roses). Sans ces coachs habitués aux Play-offs et avec l’arrivée d’une cargaison de rookies (Khoriakei, Davouille, Cornus et Nocom) devrait rebattre les cartes.

Donc voici la présentation et le classement prévu en fin de saison régulière des 17 équipes :

 

1er Logo Khorne N roll : Khorne’N'roll (Chaos), Maha. Le plus grand coach (par la taille, 2m28) reprend du service à la tête d’une franchise Chaotique. l’on connait les qualités du bonhomme et les capacités de ce roster « diesel ». Se qualifiera sans problème pour les Play-offs, et à partir de janvier, rasera tous ses adversaires. Son seul objectif déclaré reste la qualification en Play-Offs.

- Fait marquant de la saison : Est repéré par les Danois à la Lutèce qui reconnaissent en lui son ascendance Viking, remontant à Horik 1er. Peut prétendre à la couronne Danoise.

 

2ème Logo Reverse Chaos : Reverse Chaos (Chaos), Sam du Lac. Déçu d’avoir perdu en finale contre maitre Pinard, Sam délaisse les collants pour enfiler une grosse armure de chaotiques, pour prouver que ce roster est le meilleur en ligue (il ne prend pas trop de risques sur ce coup). Il souhaite aussi finir meilleur défense de la saison, veut faire de son mino le joueur le plus violent de la saison et se qualifier pour les PO. Rien que ça, et gageons qu’en mai, il ne sera pas loin d’avoir réaliser tous ses objectifs.

- Fait marquant de la saison : Dans un excès de chatte, Sam est élu Miss Vignoble Touraine 2016.

 

3ème Logo FF : Fanatic Fisters (Elfes Noirs), El Pinardo : Le champion de la saison dernière, n’a pas hésité longtemps à prolonger l’aventure des Fanatic Fisters en Turone cup. A ce jour, les EN en sont à leur 4ème saison d’affilée, et c’est déjà un record en sois. Dans le contexte, ce coach aguerri et imprévisible a tout pour aller jouer les PO. Son objectif est clair : remporter pour la deuxième année consécutive la ligue.

- Fait marquant de la saison : en février, il gagne au loto la modique somme de 11,20€….

 

4ème Logo Melons : Les Melons d’Or (Nains du Chaos), Olivier du Lac. Cette saison Odl assume son melon, et ça va chier des bulles avec ses nainducs ! Il annonce d’ailleurs la couleur et veux finir meilleur en tout (marqueur, agresseur…) et remporter la les PO. Il reste cependant lucide et ne pense pas finir meilleur passeur.

- Fait marquant de la saison : est sélectionné en équipe de France de Pokémons en roster Pikachu.

 

5ème Logo Gueux & Roses : Gueux & Roses (Bretonniens) GuiGui et Justicium.  Un première à plusieurs titres. C’est le premier roster Bretonniens à s’inscrire en Turone et c’est la première fois que Justicium et GuiGui joueront en bicéphalie (ça se dit ça ??). Dans ce contexte, avec les qualités des deux et l’inconnu que réserve ce roster pour les opposants, tout est possible. GuiGuy déclare avoir faim de ripailles et de donzelles et réclame la place qui leur est dû, à savoir la première (comprenez, remporter la ligue).

- Fait marquant de la saison : les deux coachs se découvrent un ancêtre en commun, Foulque Nerra. Pour défendre l’honneur de son aïeul, GuiGui s’alignera au tournoi du faucon Noir 2017. Après avoir affronté un russe, il finira avec une commotion et 8 phalanges cassées.

 

6ème Logo DireWolf : Dire Wolves (Nécromantiques) Skrag. Fini les rosters Funs, le bourreau revient aux affaires avec un roster taillé pour la gagne, qui devrait bien s’accorder avec son style aérien. Il compte intégrer les PO et finir meilleur agresseur, tout en égalisant son record sur 1 match, à savoir 4 agros réalisés.

- Fait marquant de la saison : après avoir été banni des tournois de l’Ouest, Skrag s’exile à Chambéry et intègre la Spartak, ou son talent est enfin reconnu. Devient le mentor de BiBi.

 

7ème Logo Sombres Heros : Sombres Héros (Elfes Noirs) Mickey.bar. Mickey s’est rendu compte qu’il pouvait faire des passes tout en marquant des TD pour l’emporter. Il s’est donc logiquement tourné vers un roster Elfe, noir qui plus est. Avec la redistribution des cartes et tous les bourrins qui trainent, les PO sont à sa portée. S’il n’a pas communiqué d’objectif, on pense qu’il cherchera à battre le record de passes.

- Fait marquant de la saison : exposera souvent son runner porteur de balle, en première ligne, pour faire des passes pendant le tour de l’adversaire.

8ème Logo Coliques : Coliques Frénétiques (Nordiques) RedDawn. La aussi, Fred en a fini avec les rosters minus et vient avec des Nordiques, sous-représentés ces dernières saisons (ce n’est que la 3ème franchise Norse a rejoindre la Turone). Ce n’est pas un hasard si ce roster n’est pas trop joué en ligue, car s’il est puissant en début, à la moitié de la saison c’est le déclin. Heureusement pour RD d’ici la il aura engrangé suffisament de points pour aller en PO. Il vise d’ailleurs les PO et compte finir Bashlord.

- Fait marquant de la saison : Fait un malaise quand Vincent lui annonce la naissance imminente de jumeaux.

9ème Logo Dirty Hairy : Dirty Hairy (Skavens) TaGaDa. Après avoir fait une saison de transition avec ses MV, l’antique coach Tourangeau re-signe à la tête d’une franchise Skavens. Hélàs, il y a beaucoup de bourrins dans cette ligue, et si marquer des TD c’est bien, survivre pour finir la saison c’est bien  pratique aussi. Pas sûr que ça le fasse sur le long terme. Il espère se qualifier pour les PO, ça peut le faire, mais ça dépendra du tirage des journées, en espérant qu’il ne se paie pas tous les rosters lourds.

- Fait marquant de la saison : jouera tous ses matchs à domicile, dans sa véranda.

10ème Logo Gladiators : Khorne’s Gladiators (Khorne) Kadu-C. Le Doc avait choisi son roster en premier, comme d’habitude. C’était sans compter que les 3/4 des déglingos engagés allaient prendre du lourd et qu’à partir de la j3, la comp la plus développée serait garde. Frénésie c’est bien, mais allez vous mettre au milieu d’un pack de gardeux et on en reparle. Bref, il passera sa saison à trouver la solution pour faire sauter des verrous. Prudent, son objectif est d’avoir le plus beau Buveur de Sang de l’histoire de la Turone, ce qui devrait se faire sans trop de problèmes.

- Fait marquant de la saison : se fait remplacer sur un match par le coach Gros Nain.

 

11ème Logo Phoenix Skulls Phoenix Skulls (Mort-Vivants) Nocom. Un rookie ! le coach Nocom est cependant un habitué des jeux de figurine et l’ambiance velue et lourdingue qui accompagne les matchs de Blood-bowl ne lui fait pas peur, bien au contraire. Il vient pour apprendre et grâce au roster MV ne devrait pas trop subir la saison. Il souhaite faire un max de morts.

- Fait marquant de la saison : prendra goût aux tournois et viendra chambouler la hiérarchie des équipes Turones.

12ème Logo Bugman 2015 Bugman’s & Co (Nains) Cyr_JB. Pour le coach Cyr_JB, le Blood-bowl rime avec Nains, et c’est donc pour la 3ème fois qu’il présente cette équipe en Turone. Dans le contexte, Nains, c’est pas trop mal, à condition de passer entre les griffes des 36.000 rosters qui y ont accès. Son objectif ne varie pas d’une année à l’autre, défendre la cause naine tout en barbant les autres.

- Fait marquant de la saison : sera en course aux PO jusqu’à la J13/14.

13ème Logo Olympique Olympiques d’Averell (Humains) Davouille. Ce n’est pas un vrai rookie, car il nous vient de Vincennes, de la ligue des Déchus, avec lesquels il a déjà participé à quelques tournois, pour un bilan honnête de 8/5/2. Mais ça c’était avant d’intégrer la Turone et ses coachs débiles. Humains ça peut être très bien (cf Presidents & Associés) comme très long (cf Dancehall Native Army). pas d’objectif connu à ce jour.

- Fait marquant de la saison : sera à nouveau muté, fin juin, cette fois à Argenton-sur-Creuse.

 

14ème Logo Schlingus Schlingus (Nurgle) RedDawn Junior. Le plus jeune coach (depuis toujours) de la Turone revient avec un roster Nurgle, dans le seul but de basher ses adversaires et de faire trébucher quelques gros coachs. Avec les Nurgles il y a de quoi atteindre cet objectif sans trop se triturer les méninges, mais ce sera trop juste pour aller en PO.

- Fait marquant de la saison : passe trois tours de casting de « The Voice Kids » avant que les jurys ne se rendent compte qu’il a dépassé la limite d’âge.

 

15ème Logo Goats to Hell Goats to Hell (Chaos) Cornus. Le troisième rookie de la saison tente sa chance avec une franchise du Chaos. Si lui aussi est un habitué des jeux de figurines et a déjà pratiqué du Blood-Bowl sur Cyanide, la transposition sur le plateau ne va pas se faire facilement. Jouer contre une IA c’est rigolo, jouer contre des vétérans et des fourbes, c’est autre chose. Malheureusement pour lui, le roster Chaos demande un peu d’expérience et la moindre erreur peut lui couter la victoire. Son objectif est de bien figurer et ne pas trop se faire rouler dessus.

- Fait marquant de la saison : remporte ses deux derbys Chaos

16ème Logo Surge Nurgle’s Surge (Nurgle) Khoriakei. La deuxième franchise Nurgle est emmenée par le coach Khoriakei, quatrième rookie de la saison. A l’instar de Davouille c’est un vrai-faux rookie, qui a déjà pratiqué le Blood-Bowl de par le passé. Adepte des rosters HL, il opte cette fois pour du Nurgle. Si la première ligne est tout aussi forte qu’une ligne de Saurus, les pourris ne remplacent pas les skinks, et forcément, avec son ancien style de jeu, ça va lui faire défaut. Pas d’objectif reconnu si ce n’est de rendre part de nouveau à une ligue; il a aussi de bons arguments pour aller chercher l’Award de la peinture.

- Fait marquant de la saison : Sa bête va prendre deux points de force mais perdre un point de mouvement.

 

17ème Logo Portugobs Portugobs (Gobelins) Kindé. Tout comme Kadu, Kindé à fait son choix de roster assez tôt, et lui aussi a négligé q’un tas de déglingos pouvaient potentiellement jouer du lourd, et qu’à partir de la j4 tous les blagueurs allaient prendre la compétence « châtaigne ». Voilà c’est fait, et la saison s’annonce longue. Du coup, l’objectif est de faire un maximum de dégâts chez les autres. Remarquez, c’est un peu l’objectif de tous les coachs Gobelins, non ?

- Fait marquant de la saison : recalé par l’équipe nationale de Pologne, il militera pour l’équipe Nationale de Slovaquie. Hélas, s’il arrive à convaincre Go the Hakes et Dents de Sabre, il manque 5 joueurs pour compléter l’effectif. Devra se contenter de l’Europen.

 

Hors classement, mais invités à venir lancer des cacahuètes, gobelets et quolibets :

- Gros Nain (Real Madrid) : recalé par le doc, et de toute manière non désireux de rejoindre la ligue cette saison, Damien se lance dans une reconversion professionnelle : il entame un CAP de coiffure et espère ainsi se rapprocher de son idole, CR7.

- Bourpif (Lac de Joué) : lassé de perdre des finales, désabusé d’avoir porté seul une équipe bicéphale, Simon a jeté l’éponge. Ne paniquez-pas, il ne reste pas loin et le professeur Bourpif sera la pour vous remplacer (remplacements garantis, retour de l’être aimé, gain d’argent, guérison de l’impuissance et des maladies inconnues, retour à l’emploi…)

- Karaak (Naufragé dans le 28) : trop loin de la touraine, il ne lâche pas pour autant le Blood-Bowl et continuera de terroriser les joueurs occasionnels sur un axe AJSM-Socks. Devrait venir enseigner de temps à autre en tournois. Séances de dédicaces prévues à la fin des R3.

- Maram (les Montils) : son travail l’a renvoyé dans le 41. Ceci l’arrange bien, puisqu’il y habite. Mais si vous lui demandez gentiment, il pourra faire un bon remplacent. Et même s’il ne s’en ventera pas, il sera toujours content de venir renforcer une équipe de Turons.

- Yamini (Ulysse 31) : Après une année à avoir joué en Turone Cup et après avoir porté les couleurs des Massacreurs, le TER est parti dans le limousin. parait qu’on y joue au Blood-Bowl par la-bas. Courage, à force de tourner autour, tu finira par trouver le chemin de la maison (Argenton-sur-Creuse).

- Quentalewe (Overbooké) : cette année devrait voir un de ses gros projets se concrétiser, et si ça va au bout, rejouissez-vous, vous pourrez jouer dans son bar. Ne vous inquiétez-pas, il garde un œil sur la Turone, et son frère (Khoriakei) a repris le flambeau.

Publié dans Ligue | 3 Commentaires »

5 leçons pour gagner des tournois

Posté par olivierdulac le 31 octobre 2016

Deux tournois gagnés dans l’année, il est temps pour moi d’écrire un guide sur les secrets de ma réussite :

Conseil numéro 1 : Rester honnête. Votre adversaire a passé votre armure mais il est nul en mathematiques et ne l’a pas vu ? Il a deux dés sur votre porteur mais ne veut en jeter qu’un ? Eh soyez pas méchant ! Vous pouvez lui dire qu’il se désavantage tout seul, vous y gagnerez en capital sympathie et si il vous arrive la même chose, vous serez bien content qu’on vous le rappelle ! En plus c’est mauvais pour le karma !

Conseil numéro 2 : La chance n’a pas de mémoire. Lors d’un match j’ai perdu 2 skavens sur des esquives 3+ loupées qui donnent 10/10 derrière. Lors du match suivant, j’ai une 3+ critique à effectuer, pas de pression les gens ! Les dés que vous venez de lancer ne sont pas affectés par les précédents résultats, donc inutile de se brider parce que vous avez manqué de réussite plus tôt.

Conseil numéro 3 : Savoir prendre des risques. Faire un bon match, ce n’est pas jeter quinze milles dés, c’est savoir jeter ceux qu’il faut au bon moment. Je suis partisan de l’idée que c’est bon de prendre un risque si ça force l’adversaire à effectuer des jets plus compliqués derrière. Ex : Un 3+ ne sert à rien si l’adversaire a juste une esquive 2+ derrière pour s’en sortir. Par contre un 4+ pourra s’avérer très tentant si il force l’adversaire à effectuer lui même un 4+ et d’autres jets par la suite.

Conseil numéro 4 : Fixez vous des petits objectifs. J’adore les matchs à touchdowns, du coup je joue souvent la meilleure attaque. Si votre plaisir est dans le fait de ne pas en prendre ou alors que vous préférez détruire vos adversaires, faites votre composition d’équipe en conséquence, jouez votre jeu et vous verrez en ronde 3 ou 4 si il y a lieu d’observer aussi le classement général !

Conseil numéro 5 : Ne pas prendre la pression. Vous êtes dans votre dernier match, podium en vue, vous attendez ça depuis trois ans … Relax ! C’est pas parce que il y a 15 personnes autour de la table qui regardent le match en espérant un peu de spectacle (une sortie, un 1rr1…) que cela doit vous affecter. Restez dans votre match et n’écoutez pas les bruits aux alentours si cela vous énerve (n’est ce pas Jimmy ?).

Enfin, n’oubliez jamais que c’est un jeu avec une communauté géniale et que l’essentiel c’est de participer non ? :)

Publié dans Tournois | 3 Commentaires »

Les Bretonniens débarquent en Turone Cup

Posté par kadu-c le 21 août 2016

La saison 2016 / 2017 verra l’arrivée d’un nouveau roster : les Bretonniens.

Pour les aventuriers du Blood Bowl qui voudraient les coacher, voici leurs caractéristiques :

- 0-16 Trois-Quarts (40k) : 6-3-2-7 Parade (G / AFP)
- 0-4 Bloqueurs (70k) : 6-3-3-8 Lutte (GF / AP)
- 0-4 Blitzers (110k) : 7-3-3-8 Blocage, Intrépidité, Réception (GP / AF)
- Relances : 70k
- Champions disponibles : Morg N Thorg (430k), Griff Oberwald (320k), Zug la Bête (260k), Dolfar Longue-Jambes (150k)

Bretonnian2

Publié dans Ligue | Pas de Commentaire »

Jusqu’où ira la Turone ?

Posté par Karaak le 15 avril 2016

Quels débuts tonitruants pour la Turone en 2016. Lors des trois derniers tournois auxquels les Turons ont été présents, c’est à chaque fois un ciel et noir qui s’est imposé. Mieux, les tourangeaux ont fait coup double au Bowl des Korrigans en s’adjugeant le classement par équipe.

Retour sur un premier trimestre où la Turone Cup a brillé de mille feux !

Acte I : Bourpif déjoue les pronostics !

Aplocalypse Bowl, 28 février, Chartres

DSC_0162

Alors que l’équipe de France achève son premier stage par le tournoi de l’AJSM, ce n’est pas un Turon international qui s’impose mais bien Bourpif, ce dernier étant le seul coach du tournoi à remporter ses trois matchs. Tombeur des Gobelins du Colonel Castor, des Nains de Chavrouze et des Hauts-Elfes de Blizzards, il s’offre son premier tournoi individuel. Il est accompagné sur le podium par Sebotouno et Crouch. Les deux autres Turons présents, Gros Nain et Karaak intègrent eux le top 10.

Acte II : triplé historique et grande première pour Olivierdulac !

Bowl des Korrigans, 5-6 mars 2016, Fougères

20160312

Tenante du titre depuis deux éditions, la Turone Cup réalise un triplé consécutif inédit lors du tournoi organisé par les KBBL. Après 2010, 2014 et 2015, l’année 2016 consacre pour la quatrième fois le collectif tourangeau au classement par équipes de l’épreuve korrigane. Cerise sur le gâteau, Olivierdulac enlève son premier tournoi individuel à la tête d’une franchise de Morts-Vivants. Après avoir vaillamment résisté aux Elfes Noirs d’Harti en ronde 4, il revient du diable vauvert pour arracher une victoire 3-2 in extremis contre Go The Hakes dans un final que lui seul maîtrise. Son frère Samdulac a brillamment répondu aux attentes placées en lui par ses coéquipiers en tant que tête de série. Invaincu, il termine 7ème, juste derrière les Elfes Noirs de Justicium (3/2/0).

Image de prévisualisation YouTube

Acte III : nouveau doublé Turon à Condate !

Breizh Bowl, 9-10 avril 2016, Rennes

image

L’épreuve rennaise réussit bien aux coachs tourangeaux depuis quelques années. Justicium remportait le titre en 2013, puis en 2014 (RedDawn, Karaak) et 2015 (Gros Nain, Karaak) deux turons prenaient place sur le podium. Cette année ne fait pas exception à la règle et une nouvelle fois deux membres du collectif ciel et noir montent sur la boite. Bourpif échoue à la seconde place, manquant le titre à quelques points bonus. C’est Karaak qui décroche la première place après avoir tourné autour à de nombreuses reprises. Il accroche les Hommes-Lézards de Cotin en finale et conserve la tête du classement, qu’il occupait depuis le samedi soir. Tous deux aux commandes d’une équipe de peaux-vertes, Samdulac (4ème) et Gros Nain (7ème) empochent également la distinction de meilleure défense.

Prochain rendez-vous pour la Turone Cup : l’Escarbowl !

Publié dans Tournois | 3 Commentaires »

Saison 2015-16 : Le Top Flop épisode 1

Posté par metallurg le 17 janvier 2016

Yo les jeunes !

 

ça faisait longtemps, mais ce n’est pas pertinent d’établir un top/flop dès la première journée, alors j’ai attendu que le tiers de la saison soit joué pour établir un top/flop.

Et c’est donc parti avec les Tops :

 

Fleche-gauche-vert-icon

 

Tout en haut, nous retrouvons les Abracada-Rats Logo Abracadab-Rats de la doublette Bourpif-Karaak, plus couramment appelée « Karpif ». Cette saison, les deux coachs ont trouvé la clef pour aller remporter la Turone : Bourpif joue la saison régulière et les play-offs, et Karaak la finale, pour conjurer la dé-chatte de Mr Pif ! Bien vu les gars :)

 

Actuellement 2ème de ce championnat, nous retrouvons les Ferme ta Goule Logo FermeTaGoule du coach Maram, le champion du « non je ne viens pas, mais si, peut-être, arf non, finalement oui »  le coach qui nous enfume à chaque saison et qui finalement est présent pour doucher nos espoirs. Bon, pour l’instant il n’a pas joué trop de favoris, mais son roster est déjà bien gaulé, alors, je souhaite bien du courage aux autres coachs pour aller chercher la victoire.

 

Il est bien parti et il a joué contre pas mal de favoris, j’ai nommé GuiGui à la tête des Fanatic Fisters Logo FF 2014 ! Alors, quand GuiGui n’a pas bu la veille, il est capable de renverser n’importe quel adversaire. Et là il vient de gagner un blitzer mutant, avec 4 de force et 5 d’agilité. assistons-nous au retour du Perroquéroce ? La suite de la saison nous le dira !

 

Sont bien présents, là où on les attendait : les Turone Devil Bats, Les Ex-Nains Pendables, Les Tails from the Crypt et le Changement (avec ses mutants).  Sont finalement bien classés, alors qu’on ne les voyait pas si haut : les Fox-Scorers.

 

fleche_rouge

Au rayon des flops, la plus grosse surprise vient des Bukkake All-Stars Logo Bukkake All Stars, du coach Justicium. En début de saison,  avec ce roster capable d’envoyer du pain, je voyais le coach Justicium tout en haut. Malheureusement, ce roster est capable de faire beaucoup de m***e, et c’est le cas, au point que Jérôme a l’air résigné. Pis, il a perdu de précieux points face à aux halflings du coach RedDawn, contre les Hell’s Belles et le Traktor Chelyabinsk. Va vite falloir redresser ça, sous peine de faire une croix sur les PO !

L’autre Flop vient du coach Gros Nain, à la tête des Khorne Flakes Logo KhorneFlakes. Alors la mention ne vaut pas tant sur les capacités du roster, tant on sait que ce dernier est peu évident à jouer en début de saison, mais des décisions de son coach, qui n’hésite pas à jeter un match, se prenant ainsi une pénalité au classement (sans parler des retards d’envoi de feuille de match). Alors oui, tactiquement ça se vaut de jeter un match, pour éviter de se faire défoncer son équipe, mais si c’est pour rater les PO, faudrait voir à ne pas le faire trop souvent quand même.  Sans oublier que les Flakes n’ont pas encore joué les principales écuries.

 

Pour les autres écuries elle sont à peu près à leur place, pas de grosse surprise de ce côté la. Certains sont bien embusqués pour décrocher une place en PO (Traktor Chelyabinsk, DPAA), pour d’autres les PO sont déjà à oublier (Brawl Black, Zombie Strippers), mais rien de bien surprenant de ce côté là.

star_PNG1580

Bonus, le match à ne pas rater : On salive déjà d’avance à l’affiche de la J8 opposant les Bukkake All Stars aux Khorne Flakes. Le perdant pourrait très probablement ne pas voir les PO !

 

Voilà, j’espère que ce petit top/flop du tiers de saison vous a plu, et à bientôt !

Publié dans Background, Ligue | 1 Commentaire »

Turone Awards 2015

Posté par Karaak le 29 novembre 2015

awards - red carpet

Une nouvelle saison s’achève pour la Turone Cup. C’est l’occasion de remettre les traditionnels awards ! En attendant les résultats finaux afin d’annoncer les nominés pour les catégories MVP, MIP, rookie de l’année et événement marquant, voici les premiers awards en course cette année :

Lire la suite… »

Publié dans Awards | 20 Commentaires »

Pas un bon capitaine mais…

Posté par olivierdulac le 10 novembre 2015

Voilà la World Cup vient de se terminer ! Vient le temps des réactions à chaud, des réactions impulsives et des bilans individuels ! Mais que penser de la performance des Massacreurs dont je suis le créateur ?

Je n’ai pas été un super capitaine : du côté administratif tout d’abord, j’ai choisi la facilité, délégué la gestion administrative à Kindé, copié la solution des Bashlords… Inversement à KaduC qui a brillamment trouvé un super hôtel, géré le timing d’une manière parfaite entre avion, taxi et gestion de petits cadeaux à donner à leurs adversaires.

Sur le terrain, la comparaison avec un Matt le fou est aussi désastreuse : là où l’un chante l’hymne de son équipe, la mène avec un excellent bilan jusque au podium mondial, je n’ai pas réussi à passer un vrai cap : des défaites face à deux lézards en elfes sylvains, un nul contre des halflings qui sont des match-up à gagner normalement. La qualité des adversaires était là mais j’espérais porter encore plus mon équipe et cela ne fut pas le cas. De plus ma capacité à m’enflammer sur certains moments a parfois troublé mes coéquipiers ou gêné mes adversaires ce qui n’est bien sûr pas le but…

Cependant, j’ai eu la chance d’avoir une équipe en or que je remercie :

-Maram qui remplace elpinardo au pied levé, qui s’entraîne très dur sur fumbbl, qui arrive avec toute son envie et qui une fois bien chaud nous claque un dimanche superbe (2,5 points)

-Kindé pour toute la gestion administrative, mais aussi pour sa capacité à se remettre en question même d’un match sur l’autre et qui a réussi ainsi à se reprendre après chaque petite contre performance mais aussi à rapporter deux victoires précieuses face à des sylvains avec ses hommes lézards, là où on ne l’attendait pas !

-Tyra pour m’avoir suivi dans ce projet de world cup dès le début et ce malgré les changements d’orientation qui ont eu lieu, pour sa bonne humeur et les bons moments qu’il nous a apporté et ainsi que pour avoir mis son expérience de gros joueur elfe pro à notre service pour une perf très honorable à la fin.

-Reddawn junior pour ce que je considère comme la révélation de la world cup. Je mettais déjà en avant sa capacité à se sublimer en équipe, ses caractéristiques de coéquipier idéal qui fait tout pour l’équipe sans penser une seconde à lui. Mais là, 4/2/0 après six matchs bravo monsieur. Ce sont de réels progrès que le plus jeune Turon a montré là et j’annonce des performances de plus en plus élevées, merci Vincent.

-Samuel, faire une coupe du monde avec son frère c’est juste top. Mais quand celui-ci joue la locomotive pour votre équipe en ne comptant qu’une défaite contre un certain Harti, c’est carrément le régal. J’espère que nous écumerons longtemps les tournois de blood bowl ensemble.

10eme sur 152 par équipes à égalité avec les Bashlords, c’est juste vraiment trop bien, merci les gars, ça a été un honneur d’être avec vous.

Publié dans Tournois | 8 Commentaires »

12345...31
 

Jeux de machines à sous |
dofus-news |
Pokeractiv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les secrets de call of duty...
| lugia1508
| Animal Crossing Astuces