Fiction : les Turons à la CdM 2

Posté par metallurg le 29 octobre 2015

Panorama of Lucca, Italy

Vendredi 6 Novembre, ronde 2 :

 Guigui se réveille et se dit qu’il est grand temps de contacter les copains pour savoir à quelle heure on part. Cette fois il ne se laissera pas imposer de roster et c’est décidé, il jouera Slann à Lacanau. « Dans ta gueule, Dulac ! ».

Pendant ce temps en Italie, le repas passé, et remis de leurs émotions de la R1, les Turons entament la ronde 2. Les Bashlords tirent une équipe d’Espagnols, Los Ayudantes de Santa Claws. Les Massacreurs eux rencontrent les Lemovices, car oui, Rugbowl, Lutèce ou coupe du monde, en ronde 2 les Massacreurs jouent toujours les Lémovices. L’équipe l’emporte 4/0/2. Les deux défaites sont occasionnées par les deux seuls non-Lemovices, à savoir Teufane et Blizzards de la Horde. Nous savons juste que Vincent a gagné son match contre Phags.

18  tables plus loin, contre les Espagnols, la bataille est rude car eux aussi sont gros, gueulent, chouinent, grognent et ont une hygiène douteuse. Bilan 2/3/1 pour les Bashlords. Imperturbable, Simon l’emporte 3-1. Son adversaire, qui avait tout misé sur ses odeurs corporelles a sous-estimé la résistance de Simon à ce facteur. Karaak concède le nul, pour cause de double skull sur le porteur de balle adverse. Les deux équipes avancent. Gros Nain sympathise.

Ronde 3 : ça commence à se compliquer pour les Massacreurs, qui tirent des Belges, la Team Rodent. Cette équipe est venu avec une arme secrète, à savoir des caisses de bières belges qu’ils ne manquent pas de distribuer à leurs adversaires. Olivier, échaudé par son expérience au Rugbowl reste de marbre devant les propositions Belges. Hélas Kindé se laisse avoir et s’il bat son vis-à-vis au caps, il oublie d’avancer et perd ainsi 1-0. Ces points coutent cher, la ronde se termine sur un 1/4/1 ! Les bashlords déroulent tranquille face aux Italiens des Predatori Indomiti (nous jetterons un voile pudique sur cette boucherie, 5/1/0, Karaak rate une esquive 1rr1 pour aller marquer le TD de la victoire).

Le soir, les Turons sont bien fatigués, Fred se couche tôt, vers 3h.

 

Samedi 7 Novembre ronde 4 :

06h50, Guigui attend devant chez Kindé « C’est un des points de rendez-vous, ils ne devraient plus tarder ».

10h et c’est reparti ! les Bashlords tirent l’infâme team des  « Joe le Taxi ». Ces derniers, incapables de se trouver un vrai nom à base de « Master » ou « Killer » ou encore « Brutes » ont optés pour le titre d’une bluette des années 80. Cette stratégie s’est avérée payante, tant leurs adversaires s’attendaient à affronter le fan club de Vanessa Paradis. mal leur en à pris, ils sont bien la dans les tables hautes. On assiste au re-rematch entre Bourpif et Azzroagagzozzag (change de pseudo, personne ne sait ou se placent les « z »). Le match-up de la chouine oppose Justicium et la Milf. Bucks et Kadu demandent aux arbitres que ces deux aillent jouer à l’extérieur. Ces derniers refusent. Finalement au bout d’une heure, Jérôme et la Milf sont sortis de la salle et doivent finir leur match devant le centre de congrès. Si RedDawn bouffe Darkstorm, Nathaniël tente une passe 6+ pour aller marquer contre Karaak, et ça rentre. La ronde se termine sur un 2/2/2.

Les Massacreurs jouent les Italiens de la Wild Team Chimera, encore une team qui avec trois joueurs totalise + de 1000 matchs, alors que les trois autres s’en partagent à peine 100. Et effectivement, Sam tire le puceau du groupe et lui colle un 5-0, mais les autres ont moins de réussite, et la ronde se termine sur un 2/1/3.

Les deux équipes Turones stagnent, on est dans le dur.

Ronde 5 : Les tirages semblent plus abordables, les Bashlords chattent les Italiens des Fun Factor Zento et les Massacreurs  les World All-Stars, une team de merco Polono-Malto-Sudaf-etc…

Les Italiens sur une bonne lancée, et sans grosse opposition lors des 4 premières rondes se font manger tout cru par les Bashlords, même si Karaak passe 6 tours à tenter de ramasser la balle. Toutes ses relances passent, mais, grâce à une tentative hasardeuse de l’adversaire pour aller ramasser la balle dans les zones de tacle, la balle est catchée par la furie, qui s’en va marquer le seul TD du match.

Alors que les Massacreurs s’installent à leur table, arrivent les World All-Stars et « Jimmy ?? mais que fait tu la ? » dit, Olivier surpris ? Et oui, le 6ème des World All-Stars est Skrag : « haha vous m’avez abandonné pour prendre un nantais, tu va me le payer, ça va chauffer ». Justement, si Olivier joue le Maltais, Sam un enfant, Vincent un adulte, Maram le Sud-Af et Kindé le Polonais, Tyra jouera donc contre Skrag. La ronde se déroule bien jusqu’à l’incident : Tour 12, Kindé égare un dé sous la table de Maram. Il lui demande, « t’a pas vu mon dé ? », Maram répond « hein ? », au même moment, Jimmy rate un paquet ! Il le prend pour lui, et furibond, il jette ses dés, gobelet, chaise… sur Kindé et Maram. Il est évacué par les orgas et les Massacreurs s’en tirent avec des bleus. Victoire 4/1/1 dont une par forfait.

Ronde 6 : le samedi s’achève et ça commence à terriblement sentir la sueur. Il fait chaud et le tirage n’est pas clément pour les Bashlords qui tirent la Team Waterbowl. Les Anglais ont été nulés sur la ronde précédente par les Pilous. « On est mort » dit Simon, « On est la pour les défoncer » dira Fred. Et c’est ce qui arrive. Gênés par les effluves des 900 coachs, en manque d’oxygène, les Anglais sont au bord de la rupture. Le coup de grâce vient de Gros Nain, qui n’a pas pris de douche depuis…. euh… longtemps. Il gagne son match contre Ambush_3, offrant la victoire aux Bashlords, 1/5/0. Les Massacreurs se prennent les Italiens d’Evolution dans le buffet. Seul Sam et Olivier s’en sortent face à Murzh et Yena. C’est la défaite 2/0/4.

 

De retour le soir à l’hôtel, Kindé, Olivier, Karaak et Kadu ont des messages de GuiGui qui se plaint du lapin qu’ils lui ont posé. Les Turons veulent forcer Damien à prendre une douche mais ce dernier argue avec raison que ça leur a permis de l’emporter sur les Anglais. Il bénéficie d’une immunité de 24h.

C’est samedi et maintenant que les teams ont eu le temps de sympathiser, c’est la fête. Les Danois gagnent au concours de modelage de bite, notamment avec le fameux pélican de MissSweden. Olivier tente de boire une bière, ce qui lui vaut l’opprobre de ses camarades. Sam fait tomber son portefeuille et, oh, hasard ?! c’est Berlusconi himself qui le ramasse. Les deux sympathisent, et Sam est convié à la soirée Bunga-Bunga d’Il Cavaliere sur son yacht. Les deux, ainsi qu’une demi-douzaine de jeunes femmes prennent l’hélico. Au concours de pétanque la triplette Justicium/Bourpif/Maram l’emporte, mais comme il n’y avait pas d’adversaires, ça ne compte pas. Fred finit à 4h sur la table entrain de chanter « La maladie d’Amour »….

 

La suite demain :)

pizza

 

20 Réponses à “Fiction : les Turons à la CdM 2”

1 2
  1. Kindé dit :

    C’est parce que c’est pas le même (et pourtant, je te dois mon premier match NaF)

  2. Azzroag dit :

    Rien compris
    Mettalurg = Kinde ?

  3. Kindé dit :

    Oui effectivement c’est formulé n’importe comment :)

  4. azzroag dit :

    serieux ? je suis ton premier match NAF ? je m’en souviens pas du tout ;)
    et je suis sérieux. ct quand ?

  5. Kindé dit :

    Au Crom, il y a 4 ans. Je perd 3-1, et en ronde 2 je « chatte » Sebotouno, autant te dire que j’ai passé un super tournois :D

  6. azzroag dit :

    oh bah dis donc ca remonte. :)

  7. Kindé dit :

    Hum, à 1 an d’intervalle, j’ai eu comme qui dirait une vision !

  8. olivierdulac dit :

    T’es un putin de génie nico <3

  9. Tyra dit :

    A ce rythme la, on pourra bientôt faire une équipe de prophète en EdF. On en a déjà 2-3 à la Condate !

1 2

Laisser un commentaire

 

Jeux de machines à sous |
dofus-news |
Pokeractiv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les secrets de call of duty...
| lugia1508
| Animal Crossing Astuces