Interview de coachs : épisode 4

Posté par metallurg le 15 avril 2020

Fred6

 

Bonjour à tous,

aujourd’hui, pour ce 4ème épisode, c’est au tour de Fred, aka RedDawn, de répondre aux questions.

Et comme d’habitude, voici le récapitulatif de son palmarès Blood-bowlistique :

- en tournoi : en individuel, vainqueur du Trophée de la Licorne en 2008, 2ème au Goblin Night Fever de 2008 et 2ème du Breizh-Bowl 2014, 1er par équipe du Dragon-Bowl 2016.

- en ligue : demi-finaliste de la saison 2012-13, vainqueur des saisons régulières 2012/13 et 2016/17.

Actuellement, 17ème de la ligue, à la tête des Blood Jobs, Vampires.

1) Salut RedDawn, depuis quand et comment joues-tu au Blood-bowl ? Racontes nous un peu :

 J’ai dû commencer à jouer à BloodBowl en 2007. A cette époque je jouais beaucoup à Warhammer 40K et Battle, dans une association de St Branchs (37). Beaucoup de déplacements en tournoi.
C’est alors Thierry El Maki qui m’invite chez lui pour me faire découvrir un jeu de figurines sur la base d’un jeu de foot américain. Un truc comme ça. Nous faisons ma première partie. De suite je me prend au jeu. Nous organisons le premier Crom-A-Gnons avec Mister Kadu’c. Et je me lance dans mon premier tournoi NAF  le 5 juillet 2008 : Le « Rendez-Vous Blood-Bowl » (Ndlr, tournoi de la Socks, la ligue de Versailles). Mon premier match sera contre Titi (Humains vs Skavens) avec ma première victoire 2/1. Mais à vrai dire je me rappelle plus de mon deuxième match. Il était contre le légendaire OLEG (Humains vs Orcs  0/2) et contre Darktroll (vs ES 0/2). Bref de quoi me montrer que je faisais bonne route. BloodBowl, le meilleur jeu ! Adrénaline et ascenseur émotionnel garantis !
2) tu préfères la ligue ou les tournois ?
 J’aime bien les deux. Il faut les deux. La ligue permet de nous retrouver en mode relax, avec des équipes que nous n’avons pas l’habitude de jouer en tournoi. Et puis la ligue fait vivre la communauté. Permet à de jeunes joueurs de se lancer et pourquoi pas partir en tournoi avec nous.
 Mais bon. C’est vrai que question adrénaline, ascenseur émotionnel, c’est le « mode » tournoi. Surtout lorsque l’on part avec les amis. L’occasion de soirées mémorables ! Et puis naturellement les tournois par équipes . Le mode que je préfère de loin. Encore une fois, la pression collective, l’émulation et la vie de groupe ! Rien de mieux !
3) tu as des rosters préférés ? Des rosters que tu n’aimes pas affronter ?
Mon problème, c’est que j’aime tout jouer. Même mal ! Même si en ce moment j’ai une préférence pour les EN, Amazones, Bretonniens. J’aime bien les Skavens, Nurgle, Vampire, Khorne, Elfes Pro, NDC etc …
 Les rosters que je n’aime pas affronter. Je dirai que ça dépend avec quoi je joue. Donc, non je n’ai pas de bête noire.
4) y a t’il un (ou des) adversaire qui t’a déjà impressionné par son niveau de jeu ?
Je pense que ODL m’impressionne à chaque fois. Toujours capable de réaliser des actions incroyables. On pourrait croire qu’elles ne sont que des actions de « chatte ». Mais en regardant de plus près, on peut quand même constater qu’il le fait avec réflexion stratégique. En phase avec la gestion du moment. Quand je joue contre lui, je ne suis jamais en sécurité. Après bien entendu, je reconnais tous les grands joueurs: Gros Nain, Justicium, Harti (ndlr : coach de Versailles, multiples fois champion de France), Sam Du Lac…
5) est-ce que tu as une anecdote sympa par rapport au blood-bowl, un match mémorable, un tournoi de folie ?
Oui, j’ai un match qui me reste en mémoire. C’était lors de l’Euro’pen au Pays de Galles (Octobre 2018). Je joue alors Bretonniens avec Cardiff et Go The Hakes (ndlr : 2 coachs lorientais). En ronde 4 j’ai le privilège de jouer contre la montagne BEER-BEER (Lézards) ! Si on a l’habitude de tourner avec une petite pinte de GUINNESS , lui c’est avec un pichet ! Ou même un vase. Il doit avoir 4 grammes dans chaque poche. « SACREBLEUUUUU ! » Il joue n’importe comment. Mais tout lui réussit. Sauf qu’il ne marque pas sur son attaque. Sur la mienne je me fais même contrer. Mais j’arrive à récupérer la balle tour 13. Et c’est à ce moment là que je crie. Cela ne m’arrive jamais, comme tout le monde le sait. Mais chose imprévue, je perd ma voix. Impossible de sortir un son. Et je dois annoncer Blitz. Un petit son très aigu sort de ma bouche. Et là tout le reste du match j’ai le droit aux Blitz de Beer-Beer en mode très aigu, juste pour se foutre de moi. En bref un match que je finis par gagner 1/0, avec les larmes aux yeux à force de rigoler. SACREBLEUUUUU !
6) quelques trucs et astuces à partager aux autres coachs ?
Ce n’est qu’un jeu !
Merci Fred, pour t’être prêté au jeu. A très vite, et d’ici la, portes-toi bien :)

Laisser un commentaire

 

Jeux de machines à sous |
dofus-news |
Pokeractiv |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les secrets de call of duty...
| lugia1508
| Animal Crossing Astuces